ArticlesChroniqueDécouvrirGamingJeux

Je me défoule sur XBox 360 avec Halo

Halo Combat Evolved et Halo 3 ODST

En ce moment, j’alterne mes soirées gaming avec Halo et Halo 3 ODST. L’histoire de me détendre - ou plutôt me défouler - 30 à 45 minutes après le dîner. Enfin, quand je peux ! Et j’ai beaucoup de choses à vous dire sur cette licence Microsoft. Qui ne connaît pas Halo ? Hein ?!!

Licence exclusive Microsoft, commercialisée sur XBox en 2001... C’est une saga culte !  Avant de jouer sur XBox 360, j’ai eu l'opportunité d’y jouer sur PC. A l’époque j’avais adoré. Le jeu ! Pas le PC... et je parle bien de Halo Combat Evolved ! J’ai donc décidé - par nostalgie - de refaire Halo - premier du nom - puis, j’ai tenté dans le même temps, Halo 3 ODST pour comparer. Et du coup, je crois avoir trouvé un bon plan pour éviter de m’ennuyer sur l’un, comme sur l’autre... un mix des deux ! Avec une préférence tout de même pour Halo, le premier. J’entends ceux qui demandent pourquoi pas Halo 2 plutôt que Halo 3 ODST ? Et bien, parce que je ne l’ai pas encore, donc je zappe. Et puis cela me donnera l’occasion de refaire un article pour comparer les autres épisodes de la série.

Halo XBOX 360

Halo, c’est quoi ?

Petit rappel, Halo est un jeu de shoot à la première personne dans un univers de science-fiction. L’action du premier jeu, se situe sur une planète en forme d’anneau (nommée Halo) et vous incarnez un super-soldat pour combattre des ennemis - des sortes d’alien - rien de transcendant. Pourtant le scénario mérite d’être creusé, car la série Halo est une vraie épopée bien écrite.

Alors, prenons quelques minutes pour synthétiser l’histoire de Halo. Je vous la fait court... promis !

En fait, le jeu et tous les épisodes, tournent autour d’un conflit galactique impliquant plusieurs races. Tout démarre avec la civilisation des Précurseurs, la race supérieure qui domine tout notre univers. Les Précurseurs sont presque des Dieux - ils créaient les races et les détruisent si nécessaire afin de maintenir le fragile équilibre de la vie dans la galaxie. Ainsi, vient à naître la race des Humains et des Forerunners. La civilisation Forerunners évolue très vite - plus vite que les Humains. Puis les Forerunners - élus comme gardiens de la galaxie par les Précurseurs - finissent par s'émanciper, se rebeller et éradiquer la race des Précurseurs. Ayant atteint un niveau supérieur de conscience, les Forerunners deviennent pacifiques et décident de protéger les autres races dans l'univers.

Halo

Mais c’est sans compter sur les Floods - sorte de parasite viral, conçus par les Précurseurs juste avant leur disparition pour se venger de la trahison des Forerunners - qui les mènent à leur perte. Les Forerunners sont dépassés par l’ampleur de ce mal et sont contraints de s’allier avec la race des Prophètes pour se protéger - eux - ainsi que les autres races. Mais la trahison s’invite de nouveau, les Prophètes - fourbes et ambitieux - déclarent la guerre aux Forerunners.

Puis, après 1000 ans de combats, les Forerunners finissent par gagner. Echaudés, ils décident de fabriquer des armes pour se protéger ainsi qu’un arche sanctuaire fédératrice. Ces armes sont au nombre de 12 et portent le nom de Halo - ces 12 anneaux seront finalement - par la force du destin - utilisés pour détruire les Floods et dans le même temps les autres races. Mais point de néant... dans leur infinie bonté, les derniers Forerunners arrivent à redonner la vie dans la galaxie puis disparaissent définitivement. La vie reprend son cours et les races évoluent naturellement au fil du temps.

Durant la guerre, 5 des 12 anneaux ont été détruits. Les 7 armes restantes, vestiges des Forerunners sont la convoitise de nombreuses civilisations renaissantes dont les Prophètes (encore eux). Les Prophètes décident de s’allier avec différentes races belliqueuses et forme l'Alliance Convenant dans le but de prendre le pouvoir dans la galaxie. Dans le même temps, la race Humaine qui maîtrise désormais le voyage interstellaire, commence à coloniser la galaxie ; Elle forme un bras armé nommé UNSC. Des unités spéciales d’hommes sont créées pour protéger les humains et faire régner l’ordre dans les colonies - se sont les Spartans.

Halo

Ces super-soldats sont modifiés génétiquement et l’un d’entre eux, le Master Chief John Spartan 117 deviendra un personnage clef de notre Saga - inhérent au jeu. Mais les humains se retrouvent à convoiter les mêmes planètes que les Covenants ; rapidement, une guerre éclate ; les Covenants envahissent les colonies ; l’UNSC et ses Spartans seront les seuls remparts contre cet envahisseur exterminateur. Ce long combat sera sans merci et des rebondissements étonnants, des alliances improbables, viendront clairsemer cette sombre et haletante épopée. Un terrible secret nous sera révélé quant à la disparition de la civilisation des Forerunners. A ce jour, l’issue n’est toujours pas dévoilée... d'autres rebondissements sont à venir.

La série des jeux vidéos Halo

Le scénario d’Halo est dense et riche d’histoire. Au delà du shoot et des méchants Covenants à déglinguer, l’histoire est bien écrite avec un réel objectif pour terminer le jeu et la série. La license Halo - devenue franchise - donnera naissance à plusieurs épisodes permettant de décliner de différentes manières, les aventures du super-soldat de l’UNSC - le soldat John Spartan 117 ! Tiens, c’est le nom de mon héros préféré dans Demolition Man ! Ah oui, notre héros est accompagné par une IA féminine, nommée Cortana, encore un personnage clef. Ah bah tiens ! On la retrouve dans Windows 10... un clin d’oeil sans équivoque !

Halo est donc une série de jeux vidéos incontournables - sur XBox et PC - série qui a su s’imposer dans la durée, même encore aujoud’hui - en 2018 - avec le dernier né de Microsoft : Halo 6 Infinite.

Une série de jeux qui dure depuis 2001 car effectivement, la liste est longue et démarre avec Halo 1 Combat Evolved (la référence), ensuite Halo 2, Halo 3, Halo Wars (un jeu de stratégie en temps réel, très différent des autres), Halo 3 ODST (préquelle), suivi de Halo Reach, Halo Combat Evolved Anniversary (réédition du premier en HD), ensuite Halo 4, Halo Spartan Assault, Halo Spartan Strike, Halo Master Chief (superbe coffret intégrant les Halo de 1 à 4 dont Halo 2 anniversary HD), ensuite Halo 5 Gardians et pour finir Halo Wars 2.

Halo ODST

Si vous souhaitez prendre les jeux dans l’ordre chronologique de l’histoire, la liste est très différente : On démarre avec Halo Wars, Halo Reach, Halo Combat Evolved, ensuite Halo 2, Halo 3 ODST, Halo 3, Halo 4, Halo Spartan Assault, Halo Spartan Strike, Halo 5 Gardians, Halo Wars 2 et Halo 6 Infinite.
A vous de voir si vous prenez dans l’ordre !? C’est mieux quand on peut !

Développement

Pour l’historique du développement, notez que Halo fut créé par les studios Bungies en 1999 et repris en 2011 par une filiale de Microsoft, la société 343 industries ; cette entreprise supervisera pour le compte de Microsoft, le développement de cette license jusqu’à ce jour. Pour l’anecdote, ce jeu devait sortir sur Macintosh. Oui, oui, Macintosh !!! C’est assez drôle, quand on sait que le Mac n’était pas vraiment une plateforme de jeu. Mais Bungies s’était spécialisée sur le dev. Mac. Ca ne s’invente pas. C’est dans les années 2000, que les studios Bungies furent rachetés par Microsoft. Ainsi, Halo - désormais propriété de Microsoft - devint une exclusivité XBox et fût finalement, un succès commercial incontournable et très rentable.

Halo

Ce jeu est en plus Cross-média - c’est à dire qu’il tourne sur XBox, XBox 360, mais aussi sur PC windows et Mac, et çà c’est plutôt sympa. Biensur, on compte aussi des bandes dessinées, des films et autres goodies.

Mon ressentiment général

Pourquoi j'aime cette licence ?

Pour pleins de raisons ! J’adore Halo et je parle de la série complète !
J’aime le contexte de l’histoire et son époque. Excellente trouvaille ce lieu d’action que cette structure spatiale des Forerunners - mi-planète / mi-vaisseau en forme d’anneau ! Tiens ! Ca me rappelle Elysium avec Matt Damon. En fait, l'univers de la saga Halo est impressionnant de créativité et d'imagination ; les races, les personnages, les décors sont innombrables et aboutis. Je me risque à dire que ce jeu est aussi riche de la saga "Star Wars". Il y a une vraie continuité des épisodes, les personnages sont profonds et attachants. L'histoire me transporte, j'aime cette licence pour l'oeuvre créatrice qu'elle représente ainsi que son aboutissement artistique dans les derniers épisodes (Halo 4 et 5, et certainement Halo 6).

Revenons à Halo Combat Evolved. Ce premier jeu dispose de décors très variés et très colorés - aux tons violets et bleutés - presque une signature du jeu - une sorte de langage visuel propre à Halo. Les contrastes entre les différents lieux et météos, apportent une vraie ambiance. Si vous disposez de la version Halo Combat Evolved Anniversary - comme moi - le jeu est en HD - autant dire que cette version vous en met plein les mirettes - une belle re-mastérisation réalisée par la société 343 Industries. Les paysages et les climats sont multiples et nous immergent rapidement dans des scènes d’action soutenues et imposent au joueur une attention oppressante, tout cela avec un gameplay efficace.

Les maps sont tantôt sombres et confinées en intérieur, tantôt lumineuses et vastes en extérieur. On peut passer d’une île paradisiaque, à des montagnes enneigées, en passant par des forêts tropicales sous la pluie. Les véhicules jouent aussi un rôle important dans les jeux Halo. En effet, on peut conduire des véhicules militaires et piloter des aéronefs pour se déplacer. On peut prendre aussi possession des artilleries Covenant et subtiliser leurs armes.

Les combats peuvent être en solo ou en collaboratif, au corps à corps ou à distance. Mais en équipe, les bots sont - malheureusement - trop souvent mous du genoux ; en revanche, les armes sont intéressantes et là aussi très variées : fusils, mitrailleuses, pistolets à plasma, fusils à lunette, grenades et tout le toutim. D’ailleurs, la plupart du temps, il vous faudra tuer les méchants Covenants et leur subtiliser leurs armes pour survivre et avancer dans le jeu.

Halo - je parle de la série - est une réussite. La bande son et le graphisme y sont pour beaucoup.

D’ailleurs, dans le premier opus, la musique s’adapte aux différents lieux et nous accompagne tout au long du jeu. Honnêtement, la bande son est sublime. J’affectionne aussi ce jeu pour son ambiance musicale. Notons, que la musique est très soignée dans toute la série des jeux.

Maintenant, si on aborde le level-design, ça pêche un peu. En effet, les maps sont à mon goût trop restreintes et pourtant très riches. Il arrive parfois que le niveau soit mal foutu et vous impose un acharnement sur des combats pourtant simples. En fait, c’est un problème pour moi. On revient souvent sur des maps déjà visitées et ca... c’est vraiment chiant. C’est peut être la seule chose qui m'agace profondément dans Halo Combat Evolved.

Voilà pourquoi, las de repasser sur mes pas, et parfois bloqué, j’ai commencé Halo 3 ODST. Pour changer ! Halo 3 ODST est très différent. J'ai pas hésité à casser la chronologie de l'histoire car je ne dispose pas de tous les épisodes. Tant pis. Halo 3 ODST, c’est surtout de la tactique en mode shoot. La mission du soldat d’élite que vous incarnez a pour but de retrouver vos coéquipiers disparus au milieu d’une importante attaque Covenant ; vous devrez ainsi explorer les ruines de la ville de New Mombasa pour atteindre vos objectifs.

Ce jeu bénéficie aussi de somptueux graphismes et d’une magnifique bande son. On retrouve l’ambiance mais sans les couleurs bleutées du premier Halo. On s’éloigne légèrement du caractère graphique original. Le jeu est aussi plus mature et le moteur 3D est bien supérieur à celui de Halo 1.

Mais la particularité qui m’a tout de suite séduit, c’est le mode campagne. Vous devez chercher des objets qui vous amènent à d’autres niveaux en parallèle du jeu en cours - une sorte de parenthèse temporelle. Par exemple, vous avez pour mission de trouver les enregistrements d’un drone ; une fois trouvés, un flashback apparaît et vous immerge activement dans une nouvelle séquence du jeu, révélant au fur et à mesure que l’on avance, ce qu’il s’est passé dans la situation en question.

J’adore l’ambiance, très différente du premier Halo. Plus oppressante, plus sombre aussi. En revanche, le mode campagne peut rapidement devenir chiant, car la ville - trop souvent de nuit - devient une sorte de HUB pour naviguer entre les différents niveaux. Et là encore, on repasse sur des lieux déjà visités. Heureusement, la tactique et la stratégie reprennent vite le dessus - surtout que vous devrez gérer votre niveau de santé avec plus de précision que dans Halo 1. Le gameplay reste simple et efficace ; comme dans le premier. Évidemment, un mode multijoueur existe. Ah si, truc rigolo, vous pouvez incarner 6 militaires différents et les personnaliser. Sympa ! Le petit plus...

Un autre mode existe : Le mode Baptême du feu. Ainsi, avec 4 joueurs maximum, vous devrez survivre aux attaques ennemies Covenants. Pour ma part, je dit bof ! On dirait du Quake ou du Unreal Tournament ! Pas vraiment fan et surtout inattendu pour cette license. Il en faut pour tous les goûts.

Des reproches ?

Oui, comme dans tout jeu de shoot, il faut tenir bon. Je suis plus habile au clavier/souris - même si j’ai fait de gros progrès au pad ; alors il m’arrive souvent que je sois acculé dans un couloir, sans munition et avec un niveau de santé minable. Du coup, je me fais exploser la tronche comme un kikou. Persévérance et points de contrôles réguliers permettent d’avancer tout de même. On peut d’ailleurs facilement sauvegarder sa partie.

Mais ne vous y trompez pas, les scènes de combat peuvent être acharnées et très durs. Il vous faudra être persévérant, refaire et refaire, et surtout être très tactique - et cela dans les 2 jeux concernés.

Halo

Une seule déception dans cette série ! Aucun jeu ne propose de scénarios "Fuite en avant" comme dans Unreal ou Half-life. Ahhh, j’adore quand les maps se succèdent, sans jamais se ressembler - et sans avoir à revenir dessus... J’aime l’idée de fuir un enfer pour le quitter et s’en aller vers de nouvelles contrées plus hospitalières. Enfin bon ! C’est un point de vue. Ahhh, les développeurs auraient pû faire un opus dans ce sens. Dommage.

Conclusion

Pour conclure, Halo et Halo 3 ODST sont très bons. La XBox 360 est vraiment une bonne console. Cette license n’existe d’ailleurs que sur cette console, exclusivité oblige ! Je n’ai pas encore testé les autres Halo, mais ca ne devrait tarder. J’espère pouvoir tester Halo 6 Infinite, l’histoire de voir si cette suite ne s'essouffle pas ! Mais, j’ai bon espoir aux vues du trailer de l’E3 2018.

Bref, si vous avez envie de tuer 3/4 d’heure chaque soir, Halo Combat Evolved et Halo 3 ODST sont parfaits. Il suffit d’alterner. Dès que je galère sur l’un, je bascule sur l’autre et inversement. Finalement, c’est du plaisir assuré.

Mais soyons honnête ! C’est pas non plus le jeu du siècle ! On ne se lève pas la nuit pour terminer un niveau. La première version d’Halo sur XBox accuse un réel coup de vieux ! Ca passe plus facilement avec la version HD Anniversary sur 360 mais le level-design est vraiment peu élaboré et critiquable. Sur les versions suivantes, le moteur 3D s’améliore, effaçant quelques bugs visuels et le level-design prend un peu de hauteur.

Mais si vous aimez “casser” de la bestiole pour vous détendre, alors c’est tout bon. En plus ! La série du jeu peut s'orne orgueillir d’une durée de vie quasiment infinie.

Aurais-je le courage de tous les faire ? je ne sais pas. En tous les cas, pour le premier, c’est déjà fait depuis longtemps et pour Halo 3 ODST c’est en partie gagné.

En tous les cas, je recommande cette license Halo et sa série pour ceux qui ne connaissent pas ! Je mets de côté les épisodes Halo Wars qui ressemblent plus à du Starcraft dans le gameplay. Néanmoins, c’est très agréable pour se détendre aussi, en revanche beaucoup plus chronophage. La presse spécialisée a très bien notée cette license dans l’ensemble. Finalement, Halo est excellent et Microsoft a su capitaliser en écoutant les joueurs pour en faire un jeu incontournable sur ses consoles et sur Windows. Aujourd’hui, vous pouvez trouver les jeux Halo entre 5 et 15€ selon les versions dans les cash-occasions. Alors ne vous privez pas. Halo fait parti de notre collection de jeu et j'avoue ne pas être décu.

Et bien, voilà .... je pense avoir dit l’essentiel. Vous avez compris que je suis assez conquis par cette license. A voir pour les autres épisodes que je ne manquerais pas de tester. A suivre donc !

Références

Le site officiel : halowaypoint.com

Le livre de référence, écrit par les développeurs 343 Industries, toute la genèse de Halo : Mythos

Je me défoule avec Halo et Halo 3 ODST sur XBox
14 views
0    0
Published at 2018, November 05
En ce moment, j’alterne mes soirées gaming avec Halo et Halo 3 ODST. L’histoire de me détendre
Show More

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.