DécouvrirQubeVintage

Qube2, le petit serveur vintage

Bleu et tout mini !

Encore un Cube à découvrir ! Cette fois, il est bleu et se nomme Qube2. Ce petit serveur vintage fût développé par Cobalt Network Inc. dans les années 1998. Une machine vintage assurément…

Présentation du Qube2 Cobalt, petit serveur vintage très discret

J’ai eu l’opportunité d’avoir le Qube2 Cobalt, modèle Qube2800, serveur de type Appliance embarquant un LINUX 2.0. La vocation de ce petit serveur d’entreprise, était d’offrir tous les services nécessaires à la gestion d’un site web, d’une messagerie ou de partage de fichier. Facile à configurer et surtout très discret, cette machine était idéal pour une petite entreprise ou pour la maison. Soyons clairs, le serveur n’était pas taillé pour être un serveur Internet mais s’en sortait pas mal comme serveur Intranet ou serveur de test.

Description commerciale du Qube2

Présentation selon le descriptif commercial : Le Qube2 Cobalt est un serveur de réseau polyvalent et léger. Facilement adaptable dans l’environnement d’un réseau en place, il favorise les activités des groupes de travail en apportant un grand nombre de services de communication et de collaboration.

Qube2 Cobalt

Il permet aux utilisateurs et aux groupes d’accéder à une gamme étendue de fonctionnalités de publication sur le Web. Le service email du Qube permet aux utilisateurs et aux groupes de communiquer en mode interne et externe. Cela inclut des fonctionnalités de réponse et de transfert automatiques. Vous pouvez même créer des listes de diffusion qui incluent des utilisateurs externes. Pour accéder à votre courrier sur le Qube, vous pouvez utiliser tout logiciel client de messagerie standard ou WebMail, le client de messagerie intégré du Qube.

Vous pouvez utiliser le port série rapide pour vous connecter par un modem analogique externe ou un adaptateur de terminal de réseau numérique à intégration de services (RNIS) ou encore le deuxième port Ethernet pour vous connecter sur réseau local (LAN), par un modem câblé, une ligne d’abonnement numérique (DSL) ou une connexion par ligne directe. De nombreux clients peuvent accéder à l’Internet par l’intermédiaire du Qube. En affichant le Qube sur le bureau de l’ordinateur en tant que dispositif de réseau partagé, vous pouvez déplacer facilement les fichiers en provenance et à destination du Qube à l’aide des fonctionnalités de partage de fichiers standard (SAMBA).

Le Qube2 Cobalt est un système ouvert

Le Qube2 Cobalt utilise le système d’exploitation NetBSD© 1.6.1 ou la Distribution Linux DEBIAN SARGE©. Le système original COBALT est basé sur une distribution LINUX. NetBSD© est un système d’exploitation de type UNIX© libre, sûr et hautement portable disponible pour un grand nombre de plates-formes, des Opteron 64 bits aux ordinateurs de bureau et de poche en passant par les systèmes embarqués.

La conception soignée et ses fonctionnalités avancées en font une excellente solution aussi bien pour les environnements de production que pour la recherche. De plus, il dispose d’un support utilisateur et la totalité des sources le composant est accessible. De nombreuses applications sont facilement disponibles au travers du système de paquetages NetBSD (Source: Cobalt Computers).

Spécifications matérielles du Qube2 Cobalt

Contrôleur RISC Superscalaire 64 bits (processeur) ; 16 Mo, 32 Mo ou 64 Mo de mémoire DRAM sous la forme de modules SIMM (Single In-Line Memory Modules) ; mémoire DRAM extensible à 128 Mo ou 256 Mo ; disque dur Ultra ATA de 3,2 Go, 6,4 Go ou 10,2 Go ; deux interfaces réseau Ethernet 10/100 Base-TX ; connecteur d’extension PCI ; écran LCD ; port série.

Qube2 Cobalt

 

Le système et les logiciels

Système d’exploitation multitâche Linux 2.0, serveur Web Apache 1.3 compatible HTTP/1.1, support CGI, Script Perl 5.0, extensions serveur FrontPage98 version 3.0, prise en charge des protocoles de messagerie SMTP, IMAP4 et POP3, prise en charge du protocole FTP, SMB/CIFS, AppleShare (et AppleShare sur IP), serveur DNS (BIND).

Présentation de l’UC

Voici l’intérieur de l’unité centrale où l’on distingue le processeur MIPS ; un petit bijou d’intégration… les chiffres parlent d’eux-mêmes : dimensions: 18,4 cm x 18,4 cm x 19,7 cm (tout petit) ; poids: 2,8kg (vraiment très léger); alimentation secteur: 100 à 240 V, 50 à 60 Hz avec une consommation d’énergie maximale de 25 W ; ça fait rêver !

Carte mère Qube2 Cobalt

 

Pré-requis généraux pour ré-installation d’un Qube2

Vous devez disposer d’un PC x86 (Pentium II/III ou mieux) pour réaliser l’installation du Qube. Vous devez aussi avoir un switch Ethernet 10/100Mb (ou un câble croisé) pour connecter les 2 machines. Vous pouvez aussi travailler à partir d’un câble serie DB9 RS-232 pour dialoguer avec le Qube – c’est important pour contrôler le hardware du Qube. Notez qu’il existe une solution pour préparer un disque bootable hors du Qube mais bien moins pratique.

Installer NetBSD 1.6.1 sur le Qube2

Dans un premier temps, récupérez l’image ISO du CD de Restauration (selon Dennis Chernoivanov) sur le site de NetBSD et gravez là : ftp://ftp.netbsd.org/pub/NetBSD/arch/cobalt/restore-cd/1.6.1/image.iso.gz ; la version du CD de restauration est la 1.6.1 et le CD vérifie la configuration du PC pour permettre l’installation dans les meilleures conditions.

Démarrer avec le CDRom NetBSD

Bootez le PC avec le CD de restauration Cobalt NetBSD 1.6.1. Après contrôle du matériel, l’application attend la connexion avec le Qube. A cet instant, vous pouvez allumer le Qube en pressant simultanément les 2 flèches droite et gauche (< + >) du panneau de contrôle LCD.

Le message suivant apparaît :

Net booting...

L’activité réseau doit être intense ; à cet instant, le Qube commence son installation tout seul ; la durée de l’installation peut variée selon la taille de l’espace disque à initialiser (de 10 à 20 minutes). Au final, le Qube reboote automatiquement. Il est donc prêt pour un paramétrage initial. Les messages de paramétrage apparaissent sur le panneau de contrôle…

Setting up...

Après l’installation de NetBSD, la machine reboot automatiquement. Voici ce que l’on peut voir sur la Console :

------------------------------------------------
Unpacking text.tgz...
------------------------------------------------
------------------------------------------------
Fixing up /dev...
------------------------------------------------
------------------------------------------------
Fixing up /etc...
------------------------------------------------
------------------------------------------------
Rebooting...
------------------------------------------------
Oct 23 18:40:47 reboot: rebooted by root
syncing disks... done
rebooting...

Remarque : Le reste du paramétrage s’effectuera de préférence avec la connexion Série en mode terminal Console (ou par méthode réseau avec rlogin).

Problèmes référencés lors de l’installation du Qube2

Attention : Des problèmes peuvent apparaître avec des machines équipées de 16Mb de RAM ; en effet, le chargement de l’OS (procédure bootloader) peut être gêné après une nouvelle installation. Voici une méthode vue par Christopher Schultz pour changer ce bootloader et régler ainsi le problème. Vous devrez vous connecter au Qube avec un câble Série. Au Post de connexion, pressez ESPACE ; au prompt Cobalt (db> ou cobalt:), entrez la commande suivante :

Cobalt: bfd /boot/netbsd.gz

Cette commande permet de booter sans le bootloader… Ensuite, loggez-vous avec le super utilisateur root puis indiquez un device pour la partition de boot (point de montage général /mnt):

# mount /dev/wd0e /mnt

Vous devrez télécharger un booloader approprié ; copiez le nouveau bootloader sur le système en le téléchargeant sur le site suivant : ftp://ftp.netbsd.org/pub/NetBSD/misc/cdi/boot.gz
Maintenant, vous allez pouvoir créer les liens symboliques pour finaliser cette mise à jour…

# cd /mnt/boot
# ln -s boot.gz vmlinux.gz
# ln -s boot.gz vmlinux-nfsroot.gz
# ln -s boot.gz vmlinux_RAQ.gz
# ln -s boot.gz vmlinux_raq-2800.gz

Rebootez le serveur…

Installation : Méthode Série

Avec la méthode Série, il suffit de se connecter directement avec le super utilisateur root. Dans le cas, où le port Série vous semble inactif ou impossible d’accès, vous disposer d’un petit trou sur le panneau de contrôle (au dessous du bouton d’allumage) pour effectuer un reset complet avec un simple trombone. Tentez cette manipulation, elle règle de nombreux problèmes de configuration initiale.

Notez aussi, que pour forcer la console et afficher le firmware, il suffit de maintenir le bouton RESET appuyé tout en démarrant le Qube ; le firmware apparaît sur le panneau LCD.

Installation : Méthode Ethernet

En mode Ethernet, vous devez connaître l’adresse IP du Qube (par défaut 10.0.0.150 ou 10.0.0.160) ; pressez Q sur le PC d’installation, se logger en super utilisateur root puis lancez la commande rlogin :

# rlogin 10.0.0.160

Lorsque l’adresse IP 10.0.0.160 est affichée sur le panneau de contrôle du Qube, vous pouvez ainsi procéder aux paramétrages du serveur. Voici ce qu’affiche la PROM du Qube lors d’un démarrage sous la Console :

>> Memory: 32768 k
checking for
>> PROM boot string: root=/dev/hda1 ro
Loading: wd0a:netbsd for memmove... yes
1757504+137048 [66800+57677]=0x1ed0ec
Starting at 0x80001000rintf... yes
[ no symbols available ]

Paramétrage initial de NetBSD

Après installation du CD, quelques réglages systèmes sont indispensables. Vous devez vous connecter à la Console via le port Série. Vous pouvez utiliser le programme HyperTerminal de Windows ou un autre utilitaire de connexion Série. En général, le serveur affiche le message suivant sur le panneau de contrôle…

Lease160.mfg.com
10.0.0.160

Changement du mot de passe super-utilisateur

Connectez-vous avec le super-utilisateur root via la connexion Série. Il n’y a pas de mot de passe. Au prompt #, changez le mot de passe root par sécurité.

# passwd root
Changing local password for root.
New password: xxxxxx
Please don't use an all-lower case password.
Unusual capitalization, control characters or digits are suggested.
New password: xxxxxx
Retype new password: xxxxxx
#

Ajout d’un utilisateur

Ajoutez un utilisateur d’usage sur le serveur pour éviter d’utiliser le super-utilisateur root. Créez l’utilisateur usrwin avec le mot de passe usrwin et en forcant la création de répertoire home et en affectant le groupe wheel (groupe wheel = conduisant la machine ; supérieur en droit par rapport au groupe admin ; groupe d’administrateur expérimenté).

# useradd -m –G wheel usrwin
# passwd usrwin
Changing local password for usrwin.
New password: xxxxxx
Please don't use an all-lower case password.
Unusual capitalization, control characters or digits are suggested.
New password: xxxxxx
Retype new password: xxxxxx
#

Configurer les services réseaux

Pour des mesures de sécurité, désactivez les services telnet et rlogin en éditant le fichier /etc/inetd.conf puis activez le service FTP.

# vi /etc/inetd.conf

Le fichier doit être comme suit :

# $NetBSD: inetd.conf,v 1.46 2001/11/21 10:27:53 itojun Exp $
#
# Internet server configuration database
#
# @(#)inetd.conf 8.2 (Berkeley) 3/18/94
#
ftp stream tcp nowait root /usr/libexec/ftpd ftpd -ll
#ftp stream tcp6 nowait root /usr/libexec/ftpd ftpd -ll
telnet stream tcp nowait root /usr/libexec/telnetd telnetd
#telnet stream tcp6 nowait root /usr/libexec/telnetd telnetd
#shell stream tcp nowait root /usr/libexec/rshd rshd -L
#shell stream tcp6 nowait root /usr/libexec/rshd rshd -L
login stream tcp nowait root /usr/libexec/rlogind rlogind -L
#login stream tcp6 nowait root /usr/libexec/rlogind rlogind -L
#exec stream tcp nowait root /usr/libexec/rexecd rexecd
#uucpd stream tcp nowait root /usr/libexec/uucpd uucpd -l
#uucpd stream tcp6 nowait root /usr/libexec/uucpd uucpd -l
#nntp stream tcp nowait usenet /usr/libexec/nntpd nntpd
#finger stream tcp nowait nobody /usr/libexec/fingerd fingerd -l
#finger stream tcp6 nowait nobody /usr/libexec/fingerd fingerd

Forcez l’écriture du fichier avec la commande « : » puis « w! » pour écrire ; « q! » pour quitter.

Configurez les services au démarrage

Editez le fichier /etc/rc.conf pour retirer le client DHCP et le client NFS ; activer le mode SSH.

# vi /etc/rc.conf

Le fichier doit être comme suit :

# $NetBSD: rc.conf,v 1.96 2000/10/14 17:01:29 wiz Exp $
#
# see rc.conf(5) for more information.
#
# Use program=YES to enable program, NO to disable it. program_flags are
# passed to the program on the command line.
#
# Load the defaults in from /etc/defaults/rc.conf (if it's readable).
# These can be overridden below.
#
if [ -r /etc/defaults/rc.conf ]; then
. /etc/defaults/rc.conf
fi
# If this is not set to YES, the system will drop into single-user mode.
#
rc_configured=YES
# Add local overrides below
#
#dhclient=YES
#nfs_client=YES
paneld=YES
inetd=YES
update_motd=NO
sshd=YES

Forcez l’écriture du fichier avec la commande « : » puis « w! » pour écrire ; « q! » pour quitter.

Configurez les domaines

Editez le fichier /etc/defaultdomain en indiquant un nom de groupe ou de domaine.

# vi /etc/defaultdomain

Le fichier doit être comme suit (dans notre exemple, le domaine est : myuxgroup.net):

myuxgroup.net

Configurer les hôtes

Editez le fichier /etc/hosts pour configurer les adresses IP des machines connues sur le réseau et par conséquence l’adressage des hosts.

# vi /etc/hosts

Le fichier doit être comme suit (exemple: le nom de notre serveur est : qube, son adresse IP est la 192.168.0.149) :

# $NetBSD: hosts,v 1.6 2000/08/15 09:33:05 itojun Exp $
#
# Host Database
# This file should contain the addresses and aliases
# for local hosts that share this file.
# It is used only for "ifconfig" and other operations
# before the nameserver is started.
#
#
::1 localhost
127.0.0.1 localhost
#
# RFC 1918 specifies that these networks are "internal".
# 10.0.0.0 10.255.255.255
# 172.16.0.0 172.31.255.255
# 192.168.0.0 192.168.255.255
#
192.168.0.149 qube qube.myuxgroup.net
192.168.0.148 compaqp3 compaqp3.myuxgroup.net
192.168.0.147 ultra30 ultra30.myuxgroup.net
192.168.0.146 netserver800 netserver800.myuxgroup.net
192.168.0.106 sparclx sparclx.myuxgroup.net

Configurer les interfaces réseaux

Configurez l’interface réseau physique principale (tlp0) pour activer le service réseau local et Internet ; tout cela selon l’adressage IP que vous aurez choisi.

# vi /etc/ifconfig.tlp0

Le fichier doit être comme suit (adresse IP 192.168.0.149 avec netmask 255.255.255.0) :

inet 192.168.0.149 netmask 255.255.255.0

Configurer la passerelle

Configurez l’adresse IP de la passerelle Internet (dans notre cas, c’est l’adresse 192.168.0.254).

# vi /etc/mygate

Le fichier doit être comme suit :

192.168.0.254

Configurer le nom du serveur

Configurez le nom de notre serveur (dans notre cas, c’est qube2 ou qube2.myuxgroup.com).

# vi /etc/myname

Le fichier doit être comme suit :

qube2

Configurer les DNS

Configurez les serveurs DNS (dans notre cas, ce sont les serveurs de FREE.FR).

# vi /etc/resolv.conf

Le fichier doit être comme suit :

# Created by dhclient at: Fri Oct 7 10:38:20 UTC 2005
# modify by root - 12/10/2005
search free.fr
nameserver 127.0.0.1
nameserver 212.27.32.5

Configurer l’heure

Configurez l’heure courante sur le serveur si celle-ci n’est pas actualisée correctement. Format= AAMMJJHHmm

# date
Wed Oct 12 12:16:09 UTC 2005
# date 0510122121
Oct 12 21:21:00 date: date set by root
Oct 12 21:21:00 date: date set by root
Wed Oct 12 21:21:00 UTC 2005
#

Rebooter le serveur

Rebootez le serveur pour ré-initialiser la configuration…

# reboot
Oct 23 19:14:52 reboot: rebooted by root
Oct 23 19:14:52 reboot: rebooted by root
Oct 23 19:14:52 syslogd: Exiting on signal 15
Oct 23 19:14:52 syslogd: Exiting on signal 15

Pour finir…

La machine est prête. Ici, elle peut être vue comme un serveur Windows (SAMBA) sur votre PC.

Samba sur Qube2 Cobalt

Sources : Site de christopherschultz.net
You Tube : Une excellent vidéo de Peter Brockie – Cobalt Qube 2 Web Server Teardown

2 réflexions au sujet de « Qube2, le petit serveur vintage »

    1. Bonjour,
      J’ai beaucoup de demandes à propos de matériel à vendre ou à acheter… je vais essayer de mettre en place un module petites annonces. En attendant, indiquez le prix ! 😉
      Merci de nous lire,
      Cordialement,
      TB

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.