DécouvrirSunVintage

L’irremplaçable Station SUN Blade 1000

Station de tous les qualificatifs

J’ai encore du mal à trouver les qualificatifs justes pour décrire la fantastique station de travail SUN Blade 1000 que j’ai possédée durant de nombreux mois de l’année 2006. Elle fût un fidèle et bruyant compagnon pour me former à SOLARIS 9.

L’irremplaçable Station SUN Blade 1000

Dans les années 2000, SUN remplaçait ses anciennes stations SUN Ultra par la série des SUN Blade à base de processeurs UltraSparc. Cette nouvelle gamme sera remplacée quelques années plus tard par une autre série à base de processeurs AMD x86 sous la même dénomination. En 2006, je fis l’acquisition d’une sublime Blade 1000 750Mhz auprès de mon fournisseur – Broke Systèmes. Imposante station de travail pouvant supporter différents OS tels que SOLARIS, Linux, FreeBSD, NetBSD et OpenBSD, la Blade 1000 était conçue pour faire tourner de lourdes applications scientifiques ou d’imagerie 3D. Cette machine me servit durant de nombreux mois pour me perfectionner sous SOLARIS 9.

SUN Blade 1000

 

Voici une rapide présentation des spécifications techniques de la machine

Cette station de travail SUN datant des années 2000, a une architecture 64bits UltraSparc III ou IIIcu (3 versions: 600Mhz, 750Mhz, 900Mhz), Elle peut être équipée d’un ou deux processeurs. La station dispose de 8 slots DDR ECC permettant d’installer 8Go de mémoire maximum.

La machine est équipée d’un lecteur DVD Rom, d’un lecteur de disquette optionnel, d’un lecteur Card Reader SCC optionnel et de deux disques FC-AL 10k internes. Les disques fibres peuvent être de capacité pouvant aller de 18Go, 36Go à 73Go. La station dispose nativement d’un Bus PCI 33/66, d’un Bus fibre FC-AL, de 2 slots UPA internes pour les cartes graphiques, de ports USB, de ports parallèle et série, d’un connecteur SCSI Ultra/Fast/Wide. La carte réseau Ethernet intégrée est en revanche une 100Mb ; il faut passer sur une carte optionnelle pour avoir deux interfaces 1Gb. Comme toutes les stations de travail SUN, les cartes graphiques embarquées nécessitent de puissantes alimentations. La Blade 1000 a une alimentation de 670 Watts ; autant dire que l’écologie en prend un coup !!!

SUN Blade 1000

Cette station de travail aux dimensions imposantes reste assez bruyante ; cependant, en la glissant sous un bureau, le travail à proximité est acceptable. Quant au poids, ses 32 kg additionnés à celui du moniteur CRT – souvent du même poids – vous imposent d’avoir un robuste plan de travail.

Back SUN Blade 1000

Cet ordinateur professionnel de grande qualité offrait des performances époustouflantes. J’ai pu durant de nombreux mois me former sur les systèmes d’exploitation SOLARIS 8 et 9. J’avais récupéré cette station dans état irréprochable avec tous les accessoires d’origine, souris, clavier et moniteur, tous estampillés SUN Computers. Le moniteur 21″ CRT était tout aussi impressionnant par sa taille que par la qualité de l’image du tube Sony Trinitron qui l’équipait. A l’époque, la qualité de fabrication était irréprochable jusque dans les moindres détails. Cette machine se démarrait au clavier et le logo SUN de la facade s’éclairait comme la pomme sur les Macbook.

Passage en revue de ma Blade

Le modèle Blade 1000 que je possédais était la version 750Mhz monoprocesseur et avait 4Go de RAM ainsi que 2 disques FC de 36Go. La carte graphique était une SUN 3D Elite Creator. Une carte son était aussi présente. Et « cerise sur la gâteau », la station disposait d’un carte fille SUN PCI Pro II Chimera (carte mère additionnelle PC Celeron 733Mhz) permettant de faire tourner un Windows 98 en multitâche dans SOLARIS.

logo SUN Blade 1000

Dans le fond de panier, on remarque rapidement l’emplacement des processeurs refroidis par de gros ventilateurs ; ici, un slot vide pour recevoir le second processeur UltraSparc III 750Mhz.

CPU SUN Blade 1000

Observez la finition des plastiques et autres accessoires aux couleurs de SUN Computers – le fameux violet-bleu.

UC SUN Blade 1000

La carte graphique 3D Elite et la carte SUN PCI Pro II Chimera.

UC SUN Blade 1000 et SUNCPI

Le CPU et les slots mémoires…

Slots SUN Blade 1000

Une serveur d’un autre temps… du Vintage pur !

Station SUN Blade 1000

 

Pour conclure…

Cette machine est cotée aujourd’hui entre 700€ et 900€ sur le marché professionnel de l’occasion (Ebay) et fait partie des serveurs recherchés par les collectionneurs avertis. L’offre des cartes additionnelles est pléthorique et vous pouvez trouver sans vous ruiner des cartes fibres, des cartes graphiques, des cartes RAID et cartes réseaux à moindre coût pour améliorer cette monstrueuse station de travail.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.