ArticlesBlogComputingGuides

Rénovation de ma SGI Indigo 2

Silicon Graphics Indigo 2 R4K Extreme

Démontage et nettoyage d’une station de travail SGI

Ce mois de novembre 2019, je viens de faire l’acquisition d’une magnifique station de travail des années 93, la vénérable SGI Indigo 2 en version Extreme. Dans un état très acceptable, vêtue de sa robe verte émeraude, j’ai décidé de la nettoyer avant même de la démarrer. Comme tous les serveurs ou stations de travail de cette époque, ces machines sont très bien fabriquées et la conception d’une grande qualité. Elle ne fût pas très compliquée à démonter, malgrès le grand nombre de composants à nettoyer.

SGI Indigo2 Extreme, panel frontal fermé
SGI Indigo2 Extreme, panel frontal fermé

Mais avant de pouvoir vous la présenter en état de marche, j’ai nettoyé la bête – et ce n’était pas un caprice au vue de la poussière noire qui l’habitait – pour faire un inventaire précis du modèle en ma possession. Voici donc les photos du démontage ainsi que des clichés de l’état final. Je ferais un article plus précis sur son démarrage et sa réinstallation.

Démontage

Je vous invite à visiter le site SGI Computing History. Ce site anglais ressense les stations SGI, leur histoire et toutes les informations techniques. Il m’a fortement aidé au démontage de mon Indigo2.

L’UC est à nettoyer, de la poussière en pagaille. C’est aussi l’occasion de faire l’inventaire.

SGI Indigo2 Extreme, UC à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, UC à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, UC à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, UC à nettoyer

C’est franchement sale, le démontage s’impose.

SGI Indigo2 Extreme, CPU à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, CPU à nettoyer

Le GPU est peu épargné.

SGI Indigo2 Extreme, GPU à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, GPU à nettoyer

L’arrière de l’UC est un peu piqué mais pas de rouille à signaler.

SGI Indigo2 Extreme, UC à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, UC à nettoyer

Le disque IBM SCSI 50pins avec ses quelques Giga sera facile à nettoyer.

SGI Indigo2 Extreme, DD IBM SCSI 50pins à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, DD IBM SCSI 50pins à nettoyer

Le lecteur de disquette 3,5 pouces (1.44Mo) INSITE est très sale aussi.

SGI Indigo2 Extreme, lecteur disquette à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, lecteur disquette INSITE à nettoyer

Le backplane EISA n’est pas évident à démonter.

SGI Indigo2 Extreme, backplane à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, backplane à nettoyer

La carte mère est dans un excellent état pour du hardware de 1993.

SGI Indigo2 Extreme, UC à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, UC à nettoyer

A la douche…

SGI Indigo2 Extreme, boitier en cours de nettoyage
SGI Indigo2 Extreme, boitier en cours de nettoyage
SGI Indigo2 Extreme, boitier en cours de nettoyage
SGI Indigo2 Extreme, boitier en cours de nettoyage

Le fond de panier est vraiment sale mais pas de rouille à signaler.

SGI Indigo2 Extreme, fond de panier à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, fond de panier à nettoyer

J’ai 4 barrettes de RAM SIMMs 72pins à 8Mo.

SGI Indigo2 Extreme, barettes SIMMs 72pins 32mb
SGI Indigo2 Extreme, barettes SIMMs 72pins 32mb

Les plastiques sont enfin nettoyés mais il serait judicieux de faire du rétro-bright

SGI Indigo2 Extreme, boitier et facade
SGI Indigo2 Extreme, boitier et facade

Fond de boitier avec une couleur originale éclatante.

SGI Indigo2 Extreme, fond de panier boitier
SGI Indigo2 Extreme, fond de panier boitier

Remontage après nettoyage

Le backplane IO est propre ; on remarque le codename « fullhouse » de la station Indigo2.

SGI Indigo2 Extreme, IO backplane
SGI Indigo2 Extreme, IO backplane

Un fond de panier enfin propre.

SGI Indigo2 Extreme, fond de panier à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, fond de panier à nettoyer
SGI Indigo2 Extreme, fond de panier et haut-parleur
SGI Indigo2 Extreme, fond de panier et haut-parleur

Alimentation dépoussiérée à l’aspirateur.

SGI Indigo2 Extreme, fond de panier UC et Alimentation
SGI Indigo2 Extreme, fond de panier UC et Alimentation

La carte est entièrement nettoyée.

SGI Indigo2 Extreme, port ethernet 10mb
SGI Indigo2 Extreme, port ethernet 10mb
SGI Indigo2 Extreme, port SCSI et carte son
SGI Indigo2 Extreme, port SCSI et carte son
SGI Indigo2 Extreme, carte mère nettoyée
SGI Indigo2 Extreme, carte mère nettoyée
SGI Indigo2 Extreme, carte mère et BIOS
SGI Indigo2 Extreme, carte mère et BIOS
SGI Indigo2 Extreme, carte mère
SGI Indigo2 Extreme, carte mère

Le CPU R4400SC est propre.

SGI Indigo2 Extreme, CPU R4400SC 250mhz
SGI Indigo2 Extreme, CPU R4400SC 250mhz
SGI Indigo2 Extreme, module CPU R4400SC 250mhz
SGI Indigo2 Extreme, module CPU R4400SC 250mhz

Le GPU Ultra Graphics Extreme a été démonté et entièrement nettoyé.

SGI Indigo2 Extreme, GPU Ultra Graphics
SGI Indigo2 Extreme, GPU Ultra Graphics
SGI Indigo2 Extreme, GPU Ultra Graphics démontée
SGI Indigo2 Extreme, GPU Ultra Graphics démontée
SGI Indigo2 Extreme, GPU Ultra Graphics démontée
SGI Indigo2 Extreme, GPU Ultra Graphics démontée

Le remontage est très facile et quel plaisir de voir une UC propre.

SGI Indigo2 Extreme, GPU Ultra Graphics Extreme
SGI Indigo2 Extreme, GPU Ultra Graphics Extreme
SGI Indigo2 Extreme, zone centrale CPU et RAM, slot GPU
SGI Indigo2 Extreme, zone centrale CPU et RAM, slot GPU

Je ne dispose pas de lecteur CDRom ; c’est un peu ennuyeux !

SGI Indigo2 Extreme, emplacement CDRom
SGI Indigo2 Extreme, emplacement CDRom

L’UC respire enfin…

SGI Indigo2 Extreme, lecteur disquette et disque dur SCSI
SGI Indigo2 Extreme, lecteur disquette et disque dur SCSI
SGI Indigo2 Extreme, arrière UC
SGI Indigo2 Extreme, arrière UC
SGI Indigo2 Extreme, panel frontal ouvert
SGI Indigo2 Extreme, panel frontal ouvert

Il me reste plus qu’à démarrer la station… un autre article à venir !

A suivre….

Tags
Afficher plus

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :